Quelles obligations dois je respecter pour continuer mes chantiers ?

gestion commerciale artisans du bâtiment

 


L’oppbtp vient de publier les différents protocoles à respecter par les entreprises du bâtiment qui assurent la continuité de leurs chantiers.

Petit résumé des normes de prévention à respecter qui sont détaillées dans ce guide:

 

Sur les chantiers en général :

– Limiter le nombre de personnes pour réduire les risques

– Limiter la coactivité en réorganisant les opérations.

– Attribuer les outillages de façon individuelle (sauf en cas de port systématique de gants)

– Mettre en place un plan de circulation permettant de respecter la distance d’un mètre entre les personnes

– Organiser la réception des matériaux et matériels de façon à éviter tout contact physique.

– Présenter l’organisation exceptionnelle des travaux avant chaque prise de poste et chaque demi-journée.

– Avant chaque début de tâche, vérifier que les modes opératoires permettent de respecter la distance d’au moins un mètre. En cas d’impossibilité, faire porter des lunettes et des masques de type chirurgical II-R

– Les masques chirurgicaux et les cartouches sont à jeter après chaque intervention dans un sac à déchets.

Stopper l’activité en cas d’impossibilité.

 

Au sein des locaux de vos clients

– Vérifier avec le client, au préalable, les conditions d’intervention permettant de respecter les consignes sanitaires :

  • lieu et procédure d’accueil,
  • consignes particulières à respecter (milieu hospitalier…),
  • mise à disposition des installations d’hygiène (lavage de mains, sanitaires…),
  • respect de la distance minimale d’un mètre.

– Éloigner les occupants de la zone d’intervention.

– Tous les consommables utilisés et souillés doivent être emportés dans un sac fermé en fin de journée et en fin d’intervention.

 

Pendant les travaux chez les particuliers :

– Vérifier avec le client au préalable de l’intervention les conditions d’intervention permettant de respecter les consignes sanitaires :

  • respect de la distance de sécurité d’un mètre,
  • accès à un point d’eau avec savon et essuie mains jetables (sauf si les compagnons sont équipés en autonome ou disposent de gel hydroalcoolique),
  • accès aux sanitaires,
  • désinfection des surfaces de contact.

– Éloigner les occupants de la zone d’intervention.

– Tous les consommables utilisés et souillés doivent être emportés dans un sac fermé en fin de journée et en fin d’intervention.

– Seule une intervention indispensable et urgente au domicile d’une personne à risque ou malade peut être réalisée, en suivant un protocole particulier (détaillé dans ce guide)

 

Au sein des bases de vie sur les chantiers :

– Assurer un affichage fort et visible des consignes sanitaires.

– Respecter, en toutes circonstances, une distance d’au moins un mètre entre les personnes, notamment :

  • en divisant par deux la capacité nominale d’accueil simultané pour toutes les installations (hors bureaux),
  • soit, en organisant les ordres de passage,
  • soit, en décalant les prises de poste,
  • soit, en mettant en place des marqueurs pour faire respecter une distance d’au moins un mètre
  • en limitant l’accès aux espaces et salles de réunion.

– Installer un point d’eau ou un distributeur de gel ou de solution hydroalcoolique à l’extérieur et imposer le lavage des mains avant toute entrée dans les bases vie ou bungalows de chantier.

– Assurer une fréquence quotidienne de nettoyage des  sols, meubles, postes de travail dont poste de garde. Les portes, rampes d’escalier, fenêtres et tout autre équipement où l’on peut poser les mains, toilettes, y compris toilettes mobiles) doivent être nettoyées toutes les deux heures.

– Aérer les locaux au moins deux fois par jour.

– Privilégier, le cas échéant, la pratique de la gamelle et du thermos individuels apportés par chaque compagnon.

 

Pour le travail en atelier, dépôt, bureau :

– Avoir le maximum de personnels en télétravail et le strict minimum de personnels présents sur site.

– Assurer un affichage fort et visible des consignes sanitaires.

– Respecter, en toutes circonstances, une distance d’au moins un mètre entre les personnes, par exemple en :

  • mettant en place des marqueurs pour faire respecter une distance d’au moins un mètre
  • limitant l’accès aux salles et espaces collectifs dont réfectoire et salles de pause.

– Procéder à un nettoyage régulier au moyen de désinfectants, toutes les deux heures, des poignées de portes, tables, comptoirs, claviers, téléphones…, au moins quotidiennement pour les sols.

– Indiquer clairement la localisation des lavabos et afficher l’obligation de lavage des mains en arrivant sur site et apposer l’affiche nettoyage des mains.

– Mettre à disposition des flacons de gel ou de solution hydroalcoolique (si disponibles) dans les lieux fréquentés et à proximité des surfaces de contact

– Organiser la mise à disposition du matériel et des fournitures pour réduire au minimum les passages au dépôt du personnel.

– Prévoir si possible un stockage des fournitures et matériaux pour plusieurs jours sur chantier ou dans les véhicules.

– Privilégier l’arrivée du personnel directement sur le chantier.

– Le cas échéant, organiser une logistique centralisée pour alimenter les chantiers (livraison par le dépôt et les fournisseurs directement sur chantier).

 

Pour les trajets, l’utilisation d’engins :

  • Veiller à assurer la distance minimale d’un mètre entre les personnes : une personne par rang maximum, et en quinconce si plusieurs rangs.

– Dans le cas d’une utilisation partagée de véhicule et pour les engins, prévoir la désinfection des surfaces de contact entre utilisateurs (volant, boutons de

commande, poignée de changement de vitesse…) et la mise à disposition de lingettes désinfectantes et de gel ou de solution hydroalcoolique.

– Délivrer les autorisations de déplacements dérogatoires pour l’entreprise.

– Rappeler au salarié la nécessité d’avoir l’attestation de déplacement dérogatoire personnelle (un document papier par jour).

– Privilégier les modes de transport individuel. Recourir le cas échéant au véhicule personnel (indemnité de transport et assurance à vérifier).

– En cas d’utilisation des transports en commun : respect de la distance minimale d’un mètre et lavage des mains obligatoire à l’arrivée au chantier.

 

Sont joints à ce guide différents outils, conseils et check list pour s’assurer que vous respectiez bien l’ensemble des préconisations obligatoires.

Méta Services Pro vous accompagne dans la gestion de votre activité et réalise pour vous toutes les taches administratives et commerciales !

Découvrez tous nos services en cliquant ici

Contact rapide

  • Je suis déjà installé(e)
  • Je suis déjà installé(e)
  • Je ne suis pas encore installé(e)
  • Je souhaite devenir partenaire
  • Autre demande d'information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *